irritation intime

Les 10 causes principales d’irritations intimes 🌵

Les irritations intimes peuvent toucher toutes les femmes, à tout âge, et les raisons derrière ces désagréments sont aussi variées que communes.

Comprendre les principales causes peut aider à prévenir leur apparition. Il est toutefois important de consulter un.e professionnel.le de santé si vous éprouvez une irritation intime persistante ou sévère, afin de déterminer la cause sous-jacente et de recevoir le traitement approprié.

Voici les 10 causes les plus courantes d'irritation intime chez les femmes : 

Infections fongiques

Également appelées mycose ou candidose vaginale, les infections fongiques sont extrêmement fréquentes et résultent souvent d'un déséquilibre de la flore naturelle du vagin. Les symptômes typiques incluent une forte démangeaison, une irritation, des rougeurs autour de la zone vaginale, et des pertes vaginales.

Le traitement repose le plus souvent sur des antifongiques sous forme d'ovules ou capsules Ă  introduire dans le vagin.

 

Infections bactériennes 🦠

La vaginose bactérienne se produit lorsque la flore bactérienne naturelle du vagin est déséquilibrée, entraînant une prolifération excessive de bactéries. Les symptômes incluent des pertes grises ou blanches, une odeur inhabituelle, des démangeaisons et une irritation.

Le traitement implique des antibiotiques.

 

 

Infections sexuellement transmissibles

Certaines IST, comme la chlamydia, la gonorrhée, et l'herpès génital, peuvent causer des symptômes tels que des pertes anormales, des démangeaisons, et des douleurs.

Le traitement varie en fonction de l'IST et peut inclure des antibiotiques ou des antiviraux.

 

Produits d'hygiène irritants 🧴

L'utilisation de produits d'hygiène parfumés comme les savons, sprays, lingettes, et gels douche peut provoquer des irritations dans la région vaginale. Les produits contenant du savon ou de l'alcool peuvent dessécher la peau et perturber le pH naturel. Il faut également éviter de se laver trop souvent, car cela endommage la barrière protectrice de la peau et les douches vaginales sont à proscrire.

Il est recommandé de choisir des produits non parfumés et conçus spécifiquement pour l'hygiène intime et de limiter la toilette intime à 1x par jour.

 

Changements hormonaux

Les fluctuations hormonales peuvent affecter l'équilibre de la flore vaginale et rendre la muqueuse vaginale plus vulnérable aux irritations. Cela est particulièrement fréquent pendant la grossesse, l'allaitement, et la ménopause. Avant les règles, une modification du pH du vagin peut favoriser l'installation de champignons microscopiques et de levures, entraînant ainsi des démangeaisons.

 

Allergies et sensibilités

Les réactions allergiques à des produits tels que les préservatifs en latex, les lubrifiants et les produits de soin peuvent entraîner des rougeurs, des démangeaisons et parfois des éruptions cutanées. De même, une peau sensible peut être affectée par des substances chimiques présentes dans les lessives, les assouplissants, les serviettes hygiéniques et même le papier toilette parfumé, ce qui accroît le risque d'irritations intimes.

Privilégiez donc les soins intimes sans allergène comme Intima Rescue.

 

Frottements et pressions đź‘–

Porter des vêtements serrés, des sous-vêtements synthétiques et pratiquer certaines activités peut entraîner des irritations par frottement. Opter pour des vêtements amples en coton qui favorise une meilleure aération, réduisant ainsi le risque d'irritation et de macération dans la zone intime.

 

Atrophie vaginale

L'atrophie vaginale, souvent liée à la ménopause, implique un amincissement des parois vaginales, rendant le vagin plus sec et susceptible aux irritations. Les traitements hormonaux, ainsi que des soins hydratants locaux comme Intima Rescue sont efficaces.

  

Conditions cutanées

Des conditions cutanées comme l'eczéma, le psoriasis, ou le lichen scléreux peuvent également affecter la région génitale, entraînant des irritations, des plaques, et parfois des cicatrices. Le traitement dépend de la condition spécifique et peut inclure des crèmes stéroïdiennes, des immunomodulateurs, ou d'autres médicament, à combiner avec un soin local cicatrisant et anti-inflammatoire comme l'huile-soin Intima Rescue.

 

Le rasage 🪒

Tout d'abord, le processus d'élimination des poils peut provoquer une irritation de la peau due au frottement répété de la lame ou de la cire sur la peau délicate de la zone génitale. De plus, le rasage et l'épilation peuvent entraîner des microcoupures ou des lésions cutanées minuscules, ce qui expose la peau à une plus grande sensibilité aux irritants externes et aux infections. En outre, la repousse des poils peut causer des démangeaisons et des inconforts. Enfin, les produits utilisés lors du rasage ou de l'épilation, tels que les crèmes dépilatoires ou les lotions post-épilation, peuvent contenir des ingrédients susceptibles d'irriter la peau sensible de la région génitale.

 

Les irritations intimes peuvent avoir de multiples origines, souvent évitables ou traitables. Une bonne hygiène, le choix de produits adaptés, et une attention particulière aux signes du corps peuvent aider à prévenir ces désagréments. En cas de symptômes persistants, la consultation d'un professionnel.le de santé est recommandée pour un diagnostic et un traitement appropriés.

 

Comment traiter les irritations intimes ?

Les solutions le plus souvent recommandées :

Une hygiène intime adaptée

Une hygiène intime adaptée, effectuée quotidiennement avec des produits spécifiques tels que gels, mousses ou lingettes adaptées au pH vaginal, est essentielle pour prévenir les irritations et infections. Il est important d'utiliser des nettoyants doux, sans parfum et spécialement formulés pour cette zone, en privilégiant l'eau tiède lors de la toilette.

Une routine d'hygiène adaptée, sans excès, est cruciale pour maintenir la santé intime.

 

Les huiles végétales

Utiliser des huiles végétales naturelles et non raffinées, telles que coco, calendula, bourrache, onagre, et amande douce, peut être bénéfique pour hydrater et apaiser les irritations de la zone intime grâce à leurs propriétés anti-inflammatoires et hydratantes.

Des produits comme l’huile-soin Intima Rescue sont spécialement formulés à cet effet. Il est important de réaliser un test cutané avant application pour éviter les réactions allergiques.

 

Les soins ou crèmes intimes

Les soins apaisants ou crèmes spécialement conçus pour l'hygiène intime, comme Intima Rescue, renferment des principes actifs adaptés à une application sur les zones génitales. Leur fonction principale est de rétablir la barrière hydrolipidique qui protège la peau des frottements et des agressions externes.

 

Bien que ces diverses options soient disponibles sans ordonnance, il est conseillé de consulter un médecin si les symptômes persistent ou réapparaissent.


FAQ : 

Qu'est-ce que la vulve ? 

La vulve désigne les organes externes de l’appareil reproducteur féminin, cela comprend : 

Le mont de Vénus, les lèvres externes, les lèvres internes, la partie externe du clitoris et son capuchon, l'orifice de l'urètre, le vestibule du vagin et les glandes.

 

Qu'est-ce que le lichen scléreux ?

Le lichen scléreux est une affection cutanée inflammatoire chronique d'origine auto-immune, se manifestant principalement dans la région génitale. Bien que prédominante chez les femmes, elle peut également toucher les hommes.

Pour en savoir plus : https://www.womanologyfrance.com/blogs/actualites/le-lichen-sclereux-comment-le-reconnaitre-et-le-traiter

 

Comment soulager une douleur à la vulve ? 

Pour apaiser une douleur Ă  la vulve :

- privilégiez une hygiène intime avec des produits doux et sans parfum, et séchez bien la zone après le lavage.
- Portez des sous-vêtements en coton 🩲 et des vêtements amples pour réduire l'irritation.
- Évitez les produits irritants, et utilisez des hydratants spécifiques pour la zone intime.

En cas de douleur intense, consultez un médecin pour un traitement adapté. Ces conseils peuvent offrir un soulagement, mais une consultation médicale est recommandée pour aborder la cause spécifique de la douleur.

 

 

Back to blog

Leave a comment

Please note, comments need to be approved before they are published.